Marocains. Qu’y a t il de juif en nous? .. Caftan Traditionnel Marocain

Caftan marocaine

 La marocaine au perroquet, tableau de Frantz Charlet (1862-1928)

Le caftan marocain (en arabe : قفطان qafṭān, en berbère : ⵇⴰⴼⵜⴰⵏ) est une tenue traditionnelle marocaine. Sous la forme d’une tunique longue, et en général à manche longue, portée avec une ceinture (mdama) qui se déploie sous énormément de styles et de couleurs. Le caftan marocain résulte des savoirs-faire des artisans et couturiers (maalem) du pays sous l’influence des cultures arabeberbèreandalouse et juive.

C’est la tenue d’apparat par excellence des femmes marocaines lors des cérémonies (mariages, baptêmes, fêtes religieuses). Les stylistes ont démocratisé le caftan traditionnel en l’adaptant aux particularités de notre civilisation du xxie siècle. Le caftan marocain a gagné en popularité après avoir été introduit par de grandes lignes de vêtements, et stylistes, à travers des défilés de mode prestigieux tel que l’Oriental Fashion Show1 durant les Fashions week partout dans le monde. Ainsi que le travail de promotion de magazines marocains comme Femmes du Maroc.

De nos jours le caftan marocain est très apprécié en dehors des frontières du pays, notamment en Algérie
.

 

Interview de Raphaël Devico à l’occasion de la sortie de son livre “Juifs du Maroc, Des racines ou des ailes”, en 2015 par Karine Dachy journaliste et co-fondatrice de l’émission culture 2M Mag

Histoire

Lalla Messaouda, figure politique de la dynastie Saadienne, qui vécu au 16ᵉ siècle

Au Maroc, le caftan est très ancien et profondément encré dans les habitudes vestimentaires du pays. En effet il est apparu au xiiie siècle à l’époque de la dynastie mérinide2,3, où il était porté par la royauté marocaine4. Son nom et ses racines lointaine se trouveraient dans l’héritage persan introduit au Maroc et en Andalousie par les conquérants musulmans. Mais son évolution et la féminisation de cet habit au Maroc en a fait un vêtement très différent des caftans perse et ottoman.

Dès le début de ce siècle, la ville de Fès était connue pour ses usines textiles, dont elle possédait quelque 3 046 à l’époque5. Les sultans de la dynastie mérinide du Maroc envoyaient des caftans en brocart comme cadeau à chaque nouveau sultan de l’empire ottoman, les premiers caftans dont le sultans ottomans seraient propriétaires6. Le caftan a ensuite été adopté par le grand public durant la dynastie Saadienne7

Les différents types et styles de caftans marocains

Ancien caftan marocain de Rabat

Traditionnellement, chaque ville du royaume a son propre style de caftan et sa broderie.

Les coupes variaient aussi entre celle de Fès, long et droit, et celle de Tétouan, court et ample. Mais de nos jours il n’existe plus de frontières entre les différentes ” capitales” du caftan au Maroc8.

Venant de Fès, le Caftane N’taa est un caftan en soie, en velours ou en brocard qui est orné de motifs décoratifs très diversifiés réalisés au fil d’or (tarz ntaa9.

Dans les villes du nord du pays, la Keswa Kbira est un caftan porté lors des grandes occasions par les juives marocaines. Cette tenue est marquée par l’influence de l’Espagne de la Renaissance9. En effet elle fait son apparition au Maroc avec l’arrivée des juifs morisques expulsés d’Espagne à la fin du xve siècle. Ce caftan est un ensemble de velours, de soie et d’or qui se compose le plus souvent de trois pièces : une vaste jupe, Zeltita, dont la coupe diffère en fonction des régions, un plastron nommé Ktef et un gilet qu’on appelle aussi corselet ou Gombaz. Les manches, quant à elles, sont en mousseline et ne sont pas rattachées au caftan.

Le plastron est la pièce la plus précieuse du costume et la plus richement brodée de la tenue. C’est une pièce faite de velours, de soie, de cuir ou de coton que l’on brodait au fil d’or et dont les motifs différaient d’une ville à une autre.

Caftan traditionnel marocain

Le caftan marocain aujourd’hui

Le caftan marocain a aujourd’hui une renommée mondiale. Devenu très tendance ces dernières années, il est vu comme l’alliance réussie entre le traditionnel et la modernité. Les défilés de mode mettant à l’honneur le caftan marocain sont réputés.15