Nomination : Audrey Azoulay, ministre de la Culture en France

Nouveau remaniement ministériel au sein du gouvernement de François Hollande, en France, aujourd’hui. Fleur Pellerin laisse son siège au ministère de la Culture à une jeune femme marocaine : Audrey Azoulay, qui n’est autre que la fille de André Azoulay, conseiller de Mohammed VI.

Plutôt décrite comme une femme de l’ombre et l’incarnation de la « jeune garde » de François Hollande, Audrey Azoulay a d’abord été nommée conseillère à la culture et à la communication de l’Elysée, en juin 2014. Diplômée de Sciences Po, énarque, elle a également été directrice du Centre National Cinéma (CNC), à Paris, pendant huit ans. Selon la presse française, François Hollande l’aurait rencontré en avril 2014 et serait immédiatement tombé sur le charme de celle qu’il décrit comme étant « une fille bien » et enjouée.

Mais surtout, Audrey Azoulay est la troisième ministre d’origine marocaine qui rejoint le gouvernement Hollande, après Najat Vallaud-Belkacem (Education) et Myriam El Khomri (Travail). Aujourd’hui, il y a donc autant de ministres femmes et marocaines dans le gouvernement de François Hollande que dans le gouvernement Benkirane !