Sa Majesté le Roi Mohammed VI,préside à la mosquée Hassan II , la commémoration de Aïd Al-Mawlid Al-Nabawi Acharif

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Amir Al-Mouminine, préside à la mosquée Hassan II à Casablanca une veillée religieuse en commémoration de Aïd Al-Mawlid Al-Nabawi Acharif .

A cette occasion, le ministre des Habous et des Affaires islamiques, M. Ahmed Toufiq, a prononcé, devant S.M. le Roi, une allocution dans laquelle il a présenté le bilan des activités du Conseil supérieur et des Conseils locaux des oulémas, avant de remettre au Souverain le rapport relatif à ces activités.

Dans son allocution, le ministre a passé en revue les réalisations accomplies grâce aux orientations de S.M. le Roi, Amir Al Mouminine, en matière de protection de la religion, citant, à cet égard, l’intérêt accordé au Saint Coran, l’encadrement assuré par l’intermédiaire des oulémas, la bienveillance entourant les préposés religieux et les mosquées ainsi que le développement de l’enseignement originel.

S.M. le Roi, Amir Al Mouminine, à l’instar de Ses ancêtres, perpétue la tradition de célébration de Aïd Al-Mawlid Al-Nabawi Acharif, une occasion d’invocation de Dieu et de recueillement, a dit M. Toufiq, notant que le Souverain a consacré l’intérêt particulier qu’accorde le Royaume au Saint Coran.

Le Royaume compte actuellement quelque 17.000 écoles coraniques (koutab), fréquentés par 370.000 garçons et filles, ainsi que 2.100 centres de mémorisation du Saint Coran accueillant plus de 100.000 personnes, sous la supervision des Conseils des Oulémas, a fait savoir le ministre.

Le Conseil supérieur des oulémas et les Conseils locaux des oulémas déploient des efforts permanents afin de prémunir les constantes religieuses, à leur tête la Commanderie des Croyants, tout en consolidant les sentiments d’unité de la foi, de la doctrine et de la conduite de la Nation, a dit M. Toufiq.

Par la suite, S.M. le Roi, Amir Al Mouminine, a remis le Prix Mohammed VI de la pensée et des études islamiques (Prix de mérite et d’hommage), décerné à M. Mohamed Ben Maâjouz Al Mazgharani de la ville de Fès et reçu par le fils de ce dernier qui n’a pu se présenter pour des raisons de santé.

Ce Prix est décerné annuellement afin de récompenser les personnalités scientifiques éminentes et de les inciter à réaliser des travaux de recherches de haute qualité dans le domaine des études islamiques, conformément aux enseignements de la noble Charia qui prône la recherche du savoir et exhorte à en faire bon usage.

S.M. le Roi a ensuite été salué par M. Ibrahim Abdelaziz Abderrahmane Khalil Ibrahim, de la République arabe d’Egypte, qui a reçu des mains du Souverain le Prix international Mohammed VI de mémorisation, de déclamation et d’exégèse du Saint Coran.

Le Souverain a également été salué par M. Mouad Eddouik de la ville de Casablanca à qui S.M. le Roi a remis le Prix international Mohammed VI de psalmodie du Saint Coran avec mémorisation de cinq Hizbs.

S.M. le Roi, Amir Al mouminine, a également remis le Prix Mohammed VI d’hommage en art calligraphique marocain à M. Hamad Youjil (Oujda) et le Prix Mohammed VI d’excellence en art calligraphique marocain à M. Esseghir Yaacoubi de la ville de Taza.

S.M. le Roi a, par la suite, remis le Prix Mohammed VI de l’art décoratif marocain sur papier (Prix honorifique) à M. Abdallah El Ouazzani de la ville de Rabat, et le Prix Mohammed VI de l’art décoratif marocain sur papier (Prix de l’excellence) à M. Aboubakar Fassi Fihri de la ville de Fès.

S.M. le Roi a, par la même occasion, été salué par les membres du jury du Prix Mohammed VI de la pensée et des études islamiques, les professeurs Mohamed Kettani, Mohamed Benchrifa, Mohamed Yssef, Idriss Khalifa, Chahed El Bouchikhi, Ahmed Chaouki Binbine, Ahmed Chahlane et Ahmed Kostass (rapporteur du jury).

Cette veillée religieuse s’est déroulée en présence du Chef du gouvernement, des présidents des deux Chambres du Parlement, de Conseillers de Sa Majesté le Roi, de membres du gouvernement, des présidents des Instances Constitutionnelles, des officiers supérieurs des Forces Armées Royales, des membres du corps diplomatique islamique accrédité à Rabat, ainsi que de plusieurs oulémas et autres personnalités civiles et militaires.

La célébration de cette veillée religieuse par S.M. le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, s’inscrit dans la tradition observée par Ses illustres ancêtres qui ont constamment veillé à commémorer l’anniversaire de la venue au monde du Messager de la Miséricorde, leur ancêtre le Prophète Sidna Mohammed, que la prière et la paix soient sur Lui.

Un anniversaire qui marque l’éclosion des lumières de la guidance pour l’Humanité, grâce au message porté par le Sceau des Prophètes, pour répandre les hautes vertus et les valeurs de justice et recommander les bonnes actions pour que l’ensemble des humains vivent dans la paix et l’entente.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *