lundi, juillet 22, 2024
spot_img
AccueilEconomieInvestissemeInvestissement : L’offre marocaine mise en avant à Bruxelles

Investissement : L’offre marocaine mise en avant à Bruxelles

L’offre marocaine ‘’diversifiée et concurrentielle’’ aux investisseurs, en particulier ceux de la communauté marocaine installée à l’étranger, a été au centre d’une rencontre économique, vendredi soir à Bruxelles, sous le thème “l’attractivité du Maroc : Un potentiel à exploiter”.

La rencontre, organisée par la Fondation Trophées Marocains du Monde (TMM), a réuni des responsables d’institutions financières et de promotion des investissements au Maroc, qui ont passé en revue les opportunités d’investissement dans le Royaume et les outils mis en œuvre par leurs établissements respectifs pour accompagner les investisseurs.

Les participants ont mis l’accent sur le dynamisme de l’économie marocaine marquée par la multiplication des chantiers, notamment dans les domaines des infrastructures, des énergies renouvelables, de la généralisation de la couverture médicale, de la digitalisation des services et du développement de l’écosystème des startups, notant que le Royaume s’est classé en 2023 troisième sur les 50 économies qui devraient garder la plus forte dynamique des investissements, selon les chiffres du FMI.

L’ambassadeur du Maroc en Belgique et au Grand-Duché du Luxembourg, Mohamed Ameur, a relevé, à cette occasion, que le Royaume est le pays qui offre le plus de garanties pour les investisseurs dans le sud de la Méditerranée, grâce à un cadre législatif et économique favorable, ainsi qu’à la stabilité et la sécurité dont jouit le Maroc, qui en font un îlot de stabilité dans un environnement régional perturbé.

Il a également mis l’accent sur la forte présence de la communauté marocaine en Belgique, une communauté bien intégrée dans son pays d’accueil, mais qui reste fortement attachée au Maroc, d’où un potentiel considérable pour le développement des investissements des membres de cette communauté dans leur pays d’origine, ainsi que des échanges commerciaux entre le Maroc et la Belgique en général, qui restent “largement en deçà des attentes” des deux pays amis.

Dans ce sens, l’ambassadeur a appelé à tirer pleinement parti du potentiel qu’offre une économie marocaine dynamique et en pleine mutation, ainsi que des multiples opportunités d’investissement et d’affaires ouvertes à tous les investisseurs nationaux et internationaux, y compris ceux issus de la communauté marocaine à l’étranger.

Ali Mehrez, chargé de mission auprès de la direction générale de l’Agence marocaine de développement des investissements et des exportations (AMDIE), a insisté, de son côté, sur le fait que le cadre législatif et les mécanismes mis en place pour la promotion des investissements ne font aucune distinction entre investisseurs nationaux et étrangers, notant que le Maroc offre des opportunités diversifiées et concurrentielles pour tous.

Les structures d’accompagnement des investissements, que ce soit l’AMDIE ou les centres régionaux d’investissement, sont pleinement mobilisées pour faciliter les démarches d’investissement et réunir les conditions nécessaires pour la réussite des projets, a-t-il souligné, mettant en exergue l’apport de la nouvelle Charte d’investissement en matière de soutien à l’investissement et d’amélioration du climat des affaires.

Pour sa part, Hicham Serghini, directeur général de Tamwilcom (Société nationale de garantie et du financement de l’entreprise), a indiqué que les mécanismes de garantie et de financement mis en place au profit des projets d’investissement sont divers et destinés à accompagner l’entreprise tout au long de son cycle de vie, notant que la garantie, basée sur un partage des risques, constitue un élément clé dans la création et le développement d’un projet d’investissement.

Dounia Boumehdi, directrice générale de MITC Capital, société gestionnaire du Maroc Numeric Fund I et II, a mis la lumière sur ces fonds d’investissements dédiés au financement des entreprises et startups opérant dans le domaine numérique, relevant que cette institution met l’accent sur l’élément humain, premier atout pour la réussite d’un projet. Et de souligner le dynamisme et les opportunités d’investissement qu’offre le secteur numérique et des nouvelles technologies d’information et de communication au Maroc.

Les rencontres de la Fondation TMM sont un cycle de conférences organisées dans différentes villes du monde à forte communauté d’origine marocaine. Dédiées à l’investissement des Marocains du monde, elles constituent un espace d’échange entre décideurs marocains et potentiels investisseurs de la diaspora.

La rencontre de Bruxelles est la première du cycle 2024 de ces conférences, qui sera suivie par d’autres événements similaires dans plusieurs villes du monde.

Article précédent
Article suivant
RELATED ARTICLES
- Advertisment -spot_img

Most Popular

Recent Comments